-Pour info : (Depuis le mois d'avril 08) Mes résumés, analyses, traductions, remarques,  et réflexions personnelles sont en bleu. Les articles, dépêches, rapports, résolutions ou citations sont en noir

dimanche 8 juin 2008

Birmanie, un million et demi de personnes en danger

Dernière mise à jour : 21h12





Pour rappel : Les sans abris sont en danger physiquement et psychologiquement.
Or plus d'un million et demi de personnes sont toujours sans abri..
Ainsi plus d'un million et demi de personnes sont en danger


Qu'à fait la junte pour remédier à ce problème? elle a expulsé les réfugiés des camps et des bâtiments encore debout dans lesquels ils s'étaient réfugiés.. Rappel : Le vrai visage de la junte

A t'elle reconstruit des abris ? non

Pour rappel : Selon Amnesty International,
la junte a même intensifié ses efforts pour obliger ces derniers à quitter les abris d’urgence. L’action du gouvernement expose des dizaines de milliers de survivants déjà très vulnérables à des risques accrus de mort, de maladie et de famine.
En savoir plus sur le Rapport d'Amnesty International lire : le gouvernement du Myanmar expose les survivants du Cyclone à des dangers accrus:

Voulant réagir aux accusations portées par Amnesty International, Le gouvernement militaire birman a aujourd'hui, de nouveau nié l'éviction de réfugiés et réaffirmé que tout était rentré dans l'ordre...

Les autorités birmanes ont qualifié ce dimanche de "totalement infondées" les accusations selon lesquelles des milliers de sinistrés ont été forcés de quitter leurs abris provisoires et à regagner leurs villages après le cyclone qui a dévasté le pays il y a cinq semaines.

"Le gouvernement a été en mesure de mener les opérations de secours. Il a comblé les besoins urgents des victimes du cyclone en leur fournissant abri, nourriture et soins médicaux (...)", affirme l'organe de propagande du régime, New Light of Myanmar.

"Le gouvernement a donc autorisé les victimes à retourner chez elles si elles le souhaitaient", poursuit le quotidien officiel en dénonçant des accusations "totalement infondées".

"Un cyclone ne dure pas plus de un ou deux jours. Maintenant, tout est rentré dans l'ordre", poursuit le New Light of Myanmar.(AFP via romandie)

Qui croire: la junte ou Amnesty International? personnellement, je pencherais pour Amnesty International... d'autant plus que :

De nombreux habitants de villages dévastés par le cyclone ne disposent plus en guise d'abri que de tentes de fortune installées le long de la route, comme le montre la photo ci dessous :




"Bien que des équipes du Programme alimentaire mondial (PAM) ou de l'organisation humanitaire française Médecins sans frontières soient présentes dans le delta, les besoins dépassent de très loin l'aide fournie.

Les employés d'une clinique de Bogalay ont indiqué être à court de médicaments. Les guérisseurs traditionnels ont pris le relais, offrant des remèdes à base de plantes." (AFP via romandie)


Que fait la communauté internationale pour aider les sans abris ?

-Elle leur donne des tentes.
Quelle est la particularité d'une tente? elle se monte rapidement mais on la pose à même le sol!

Mais pourquoi dans le delta de l'irrawaddy les maison sont toutes (enfin étaient) sur pilotis? ce n'est pas pour faire "beau", c'est que durant la saison des pluies, le sol est recouvert d'eau (logique.. )


maison sur pilotis effondrée, mais la plus part ont complètement disparues





Les tentes même en bâches goudronnées ne sont pas des abris bien adaptés à la mousson..


- Elle leur donne également des préservatif (Lire
: rue89: Aux rescapés du cyclone birman, l'ONU envoie 220 000 capotes...) j'ai bien peur que les préservatifs ne soient pas non plus efficace contre la mousson... même si on s'en sert pour recouvrir le sol de la tente...

Et puis on pourrait penser que tout est rentré dans l'ordre puisque les médias ne parlent déjà presque plus de la Birmanie... il faut dire que des "sans abris" il y en a partout dans le monde et aussi en France, et que les sans abris sont en danger partout dans le monde. Mais il n'y a pas de mousson en occident et pas de junte militaire... et surtout la liberté d'expression existe encore, la preuve.. pas en Birmanie

Alors oui, 1 million et demi de personnes sont vraiment en danger!














2 commentaires:

Olivier SC a dit…

Il est toujours bon de revenir sur des informations ! Je relayais celle de Rue89 - au sujet des capotes - dans Une rose pour Alizé le 21 mai dernier.

Et je continue à tenter de faire le forcing pour que des groupes rencontrés dans Facebook croisent notre Blog4Burma ;)

Kathy a dit…

surtout cette information, elle est tellement absurde vu les circonstances.. il parait qu'ils sont même à la fraise !