-Pour info : (Depuis le mois d'avril 08) Mes résumés, analyses, traductions, remarques,  et réflexions personnelles sont en bleu. Les articles, dépêches, rapports, résolutions ou citations sont en noir

samedi 29 mars 2008

BIRMANIE ACTUALITE, CA CONTINUE...


MISE A JOUR AU 30 MARS



  • Sans oublier : TIBET ACTUALITÉ : ou comment avoir une vision juste de la réalité ? (Mise à jour au 31 mars): ICI


30 mars

  • Et N'oublions pas AUNG SAN SUU KYI: Il est temps qu'elle soit enfin libérée

PASSEZ A L'ACTION


  • Myint Thein a été incinéré ce dimanche à Singapour (lire article du 29 mars)

29 mars
  • Myint Thein, ancien Porte Parole de la Ligue nationale pour la démocratie, est mort des suites d'un cancer.

Il était sorti de prison depuis peu à cause de sa maladie et avait été autorisé par les militaires, à se rendre à Singapour avec sa famille ( sa femme et son fils) pour y être soigné.

Myint Thein, un ancien prisonnier politique et porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), est mort dans un appartement à Singapour, où il demeurait avec sa femme et son fils. Il était âgé de 62 ans.
C'est une perte pour nous, a déclaré M. Nyan Win. Il était très compétent et loyal.

Myint Thein, fut un des premiers membres de la LND, a remporté un siège lors des élections tenues en 1990.

Il a été détenu à plusieurs reprises ( sans aucun jugement ). Il a été détenu pendant trois ans dans un centre de détention militaire ( de 1998 à 2001)

Sa dernière arrestation date du 27 septembre 2007, lors de la répression des manifestations pro-démocratie dirigée par des moines bouddhistes.

Il avait a été libéré le 30 octobre 2007 et emmenés à l'hôpital, où des médecins ont diagnostiqué son cancer. Il avait été autorisé par les militaires à quitter la Birmanie pour y être soigné, c'est pour cela qu'il était à Singapour.

Myint Thein sera incinéré dimanche à Singapour, et la NLD va organiser un mémorial à Yangon.

Source :Résumé en français de votre serviteur (si j'écris "serveuse" ou "serviteuse" ça ne va pas le faire..) d'un article en anglais de : straitstimes.com

- Lire une traduction plus complète de cet article (et surtout meilleure que la mienne, si si je vous assure.. ) ICI

Remarques : sa détention depuis septembre n'a certainement pas arrangé son état de santé et si il a été libéré le 30 octobre c'est parce que son état de santé s'était trop aggravé.

Myint Thein avait été arrêté le 27 septembre 2007, en raison de "critiques contre le régime" formulées auprès de représentants de la "presse étrangère".
Ensuite il avait été libèré avec 6 autres opposants , souvenez vous :

"Par ailleurs, sept opposants ont été libérés mercredi. Parmi les personnes libérées figurent Myint Thein, un porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), Suu Kyi, ainsi qu'un vieux militant anti-junte Win Naing, a précisé un proche de Myint Thein, sous couvert de l'anonymat. Selon des diplomates occidentaux, plusieurs centaines de personnes seraient encore détenues en Birmanie."
Source : liberation




Et Pendant ce temps....
Pour montrer au monde entier que le gouvernement militaire Birman est un "terroriste" !



Birmanie Rappel :

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
N'ayant pas réussi à vous envoyer un mail, je poste ici.
Je vous écris parce que la Birmanie est devenue pour moi une obsession. Je voudrais me rendre là bas, non pas pour un voyage touristique basique mais pour discuter avec les gens, dans la mesure du possible, pour voir et si possible à mon retour, témoigner du peu que j'aurai vu.

Mais à l'heure actuelle je suis encore mineure (18 ans dans l'année), et jeune bien que ce ne soit pas mon premier voyage de routard en solitaire (Chine 1 mois l'an passé). Et dans votre blog vous montrez la Birmanie comme étant plus que jamais en tension. Pensez-vous qu'un voyage de mi-juillet à mi-août là bas est totalement inenvisageable, pour une jeune femme comme moi, pour des raisons de sécurité? Et si la sécurité n'est pas en cause, pensez-vous que parler avec des birmans là bas est envisageable, sans que ces derniers soient importunés par les autorités?

Si vous avez le temps mon adresse mail est lena_dream@hotmail.fr
Si vous ne l'avez pas, ce que je comprends bien vu la qualité de votre travail, tant pis.

Quoiqu'il en soit, merci, et merci aussi pour votre blog d'information qui est passionnant.

Lena

Kathy a dit…

Bonjour
Pour m'adresser un mail, il suffit d'aller dans mon "profil" puis dans "contact".. Pour répondre à vos questions :
Il est fortement déconseillé de se rendre en Birmanie, non pas pour votre sécurité, vous, vous ne risquez rien, mais les devises étrangères profitent avant tout à la junte.
Quand à parler avec les Birmans, faites très attention que cela ne se retourne pas contre eux.
Et comme le souligne info-Birmanie:

"Faire du tourisme en Birmanie pose un problème d’ordre éthique. Selon le message de l’opposition birmane, avec comme figure de proue Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix, les touristes internationaux doivent s’abstenir de visiter la Birmanie tant que la démocratie ne sera pas restaurée. En allant en Birmanie, les touristes cautionnent en effet la dictature militaire au pouvoir, une économie fondée sur les drogues, le travail et les déplacements forcés. La Birmanie est l’un des rares pays au monde où le développement touristique est aussi directement lié aux violations des droits de l’Homme les plus graves"
voir : http://www.info-birmanie.org/content/view/18/32/

Kathy a dit…

Et pour être plus précise :
"il n'est pas possible de voyager en Birmanie sans savoir que ces infrastructures touristiques comme les grandes routes, les parterres de fleurs ou les hôtels, ont souvent été réalisées par des travaux forcés, non rémunérés et qui ont nécessité plus d'un million de birmans dont un quart d'enfants. Aung San Suu Kyi a demandé que les touristes ne viennent pas pour l'instant en Birmanie car l'argent va directement dans la poche du régime propriétaire de la majorité des sites touristiques. Pour celles et ceux qui ont envie de faire du tourisme en Birmanie, il faut se renseigner et savoir qu'environ un tiers du pays est interdit aux étrangers car il y a des opérations militaires ou du trafic de drogue. Cette recommandation est particulièrement valable pour les amateurs de trekking qui s'aventurent hors des sentiers battus. Pour conclure, sachez que si les Birmans sont très gentils et accueillants, le pays est aussi très surveillé : on compte un indicateur par groupe de cent maisons. Il est donc fortement déconseillé de parler de politique car les Birmans qui ont des contacts avec les touristes sont très surveillés et ils risquent la prison et la torture."
voir : http://www.web-libre.org/dossiers/birmanie,3541.html